L’archevêque de Douala s’interroge sur la victoire de Biya selon l’opposition





Mgr Samuel Kleda, Archevêque, a exprimé des doutes sur la victoire de Biya aux élections dans l’extrême nord, le nord-ouest et le sud-ouest du Cameroun. Il a déclaré aux journalistes lors d’une conférence de presse à Douala ce mardi 23 octobre.



«Je ne vois pas jusqu’à 89% des personnes vivant dans la souffrance qui votaient pour la même personne qui était là, sans rien faire face aux souffrances de la population… le Grand Nord est l’une des régions les plus pauvres et les moins développées du Cameroun… I Je suis vraiment perplexe devant ces chiffres… », a déclaré aujourd’hui aux journalistes l’archevêque du diocèse archevêque métropolitain de Douala.



Après la victoire écrasante de Paul Biya dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, le président de la Conférence épiscopale nationale a demandé à savoir d’où venaient les électeurs lorsque la majorité des habitants des régions anglophones sont déplacés.
Les chiffres avancés selon lui sont discutables.



L’archevêque Samuel Kleda a également critiqué ce qu’il a appelé «une décision hâtive du Conseil constitutionnel».
«Je pense que tous les candidats, Kamto, Cabral et Osih, avaient un cas solide et des preuves montrant qu’il y avait eu des irrégularités, en particulier la pétition du SDF dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest où peu de gens ont voté… Ils ont dû être écoutés … Le Cameroun est un pays de droit, le conseil a constamment rejeté toutes les limitations, ce qui n’était pas normal. »A déclaré aujourd’hui Samuel Kleda à la presse.

L’archevêque du diocèse archevêque métropolitain de Douala a conclu que les résultats des élections dans la plupart des pays d’Afrique centrale étaient connus, avant même que les électeurs se rendent aux urnes et que le cas du Cameroun n’était pas différent.



Loading…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here